Chroniques de Fainéante

Chronique # 5 : Comment j’ai fait pour en arriver là ?

Heyyy,

Nous sommes donc le dimanche 27 Novembre 2016, il est 19h37 et je viens de prendre un engagement avec moi-même ! C’est super mais maintenant, je fais quoi ? Il me faut un plan d’action car je ne peux pas me contenter d’écrire trois mots sur un carnet et espérer/attendre un changement miraculeux. Je m’allonge donc par terre (c’est la position dans laquelle je me sens le plus à l’aise quand je dois faire des plans…) et commence à réfléchir… Si je veux du changement dans ma vie, c’est parce qu’il y a une ou plusieurs chose.s qui ne me conviennent pas. Je dois donc commencer par là et faire un état des lieux de ma situation :

  1.  De quoi suis-je insatisfaite ?

Sur le moment, je suis tentée d’écrire : « de tout » mais je sais que cela ne va pas m’aider. Je dois impérativement être précise si je veux trouver des axes d’amélioration. Je prends donc mon courage à demain et décide d’être honnête avec moi-même. Je note donc que je suis insatisfaite de :

  • la (non) gestion de mes finances. Je gagne ma vie correctement mais je suis toujours à sec. Je suis dans une spirale infernale et je ne fais aucun effort pour m’en sortir. Je n’ai pratiquement aucune économie malgré le fait que je travaille depuis déjà 6 ans et que j’habitais chez ma mère durant pratiquement tout ce temps-là.
  • Ma vie sentimentale. Je ne tombe que sur des trimards (mais ça, c’est un autre sujet).
  • Ma vie professionnelle. Je fais mon travail correctement (sans trop me fouler, d’ailleurs) et j’ai clairement l’impression d’être inutile. 
  • Mon état d’esprit. Je suis impatiente, démotivée, j’ai l’impression que rien n’arrive à me satisfaire de manière durable. 
  • Mon apparence physique. Moi qui faisais du sport régulièrement et prenais soin de moi, je ne fais plus que le strict minimum et me laisse complètement aller.

Après avoir lu cette liste, j’ai les larmes aux yeux, le souffle coupé et un sentiment de honte et de désespoir s’empare de moi. Je dis alors tout haut :

« Mais comment j’ai fait pour en arriver là ? »

C’est vrai ça, comment ai-je fait ? A quel moment est-ce que j’ai commencé à me laisser aller ? A quel moment ai-je décidé que je n’avais pas le droit au bonheur ? A quel moment ai-je renoncé à mes rêves? Je suis atterrée mais je repense au parcours de Roro et me ressaisi. Ce n’est pas parce qu’à l’instant T ma vie ne ressemble pas à ce que j’avais prévu que ça veut dire que je suis condamnée à rester dans cette situation. Il est temps pour moi de me pencher sur les raisons qui m’ont poussée à faire n’importe quoi avec mon argent, fréquenter des mecs qui ne me correspondaient pas, à occuper un poste certes tranquille mais qui ne me stimule pas et à m’enlaidir quasi consciemment.

La tâche s’annonce hardie mais je dois m’y mettre si je veux vraiment évoluer. Je sèche mes larmes et me prépare pour avoir LA conversation avec moi-même dont j’ai grandement besoin…

A bientôt,

Audrey

Commentaires

Soglo
21 juin 2020 à 18:38

Je me reconnais facilement sur le point concernant le sport. Bonne idée la question « comment en arrivons nous là ? « 



    L'histoire D'une Fainéante
    22 juin 2020 à 18:54

    Merci pour ton retour louloute ! Le sport… Ne m’en parle pas…
    Se poser la question de savoir comment on a fait pour en arriver là, peut amener des réponses très pertinents et permettre de voir les choses autrement. Un bon début de solution en soit.

    Bonne fin de journée 😘



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *