Hors série : J’ai fait une désintox d’Instagram (partie 2)

Heyyy,

J’étais tellement prise par mon « travail » sur Instagram que je suis tombée dans une spirale infernale :

  • Me réveiller à l’aube.
  • M’obliger à rester une heure sans mon téléphone.
  • Une fois l’heure écoulée, foncer sur Instagram pour vérifier mes notifications, regarder quelques stories, répondre aux DM, commenter les publications des louloutes et louloutos, m’assurer que je suis active sur le réseau 20 minutes avant et après avoir publié un post…
  • Lire distraitement quelques pages d’un livre durant mon trajet en RER pendant 20 minutes puis de nouveau, foncer sur Instagram et recommencer le même process : vérifier mes notifications, regarder quelques stories, répondre aux DM, commenter les publications des louloutes et louloutos…
  • Arriver au travail, mettre une alarme pour faire une pause à 10h et retourner sur Instagram. Rebelotte pendant 10 min.
  • Passer la journée à travailler à moitié concentrée car je fais des allers-retours incessants sur l’appli.
  • Refaire le trajet inverse et suivre le même schéma, lire (encore plus distraitement car la fatigue se fait sentir) pendant 20 minutes puis interrompre ma lecture car il « faut » que je retourne sur Insta.
  • Rentrer chez moi. Enchainer avec les tâches de la vie quotidienne et le « travail » sur Insta.
  • M’endormir l’esprit encombré et fatigué.

Mon corps se porte plutôt bien mais mon cerveau sature car je ne lui laisse que peu de répit. Il en a marre mais je le force à continuer, persévérer, s’obstiner. Au nom de quoi, au final ? Je ne sais plus. J’ai dû oublier en cours de route. Ca fait bien trop longtemps que je fais les choses de manière mécanique. Et pour ne rien arranger, quand je commence à me poser des questions, je les évince d’un revers de la main et me dis :

« Tu dois suivre le process sinon t’es grillée. Plus de visibilité, moins d’audience et zéro résultat. C’est ce que tu veux ? Non ? Alors, garde le rythme ! »

Je ne sais pas à quel moment ma vie a pris cette tournure, je ne m’en rappelle plus mais je sais que je ne veux plus de ça ! Je ne veux plus passer mon temps à essayer de suivre l’algorithme d’Instagram. Je veux revenir à l’essentiel, mon essentiel et accomplir ma mission : aider le maximum de personnes à vaincre la procrastination et à atteindre leur.s objectif.s.

Pour cela, je DOIS me ressaisir, redéfinir mes priorités, faire un tri dans mes relations et revoir ma stratégie. Pour commencer, je me rends compte que je ne peux pas concentrer l’essentiel de mon activité sur Instagram. D’une part parce que je passe trop de temps à essayer de répondre aux exigences de l’algorithme et pas suffisamment à créer du contenu et d’autre part, parce qu’on sait tous que c’est dangereux de mettre tous ses œufs dans le même panier. Je fais donc appel à Tony Jazz, mon mentor, pour avoir son avis sur la question. Comme d’habitude, il me répond rapidement, me donne quelques axes pour revoir ma stratégie, me donne des outils à mettre en place et pour finir, me rassure sur ma capacité à atteindre mon objectif (ouf, je vais pouvoir m’en sortir sans tout miser sur Insta) ! Cet homme est un ange tombé du ciel, vraiment.

Quelques jours plus tard, je discute avec Ntoyi, un autre de mes mentors (j’en ai plusieurs, oui !), il me demande de mes nouvelles, je lui explique que j’ai une baisse d’énergie mais que je le vis bien. Il me conseille de me reposer et de faire des choses que j’aime. Je le remercie pour sa bienveillance et décide de l’écouter, je vais ainsi multiplier les activités « détente » sans culpabiliser. 

Le lendemain, une semaine après avoir commencé ma désintox, je me rends à la bibliothèque municipale et fait une razzia sur les livres. C’est bizarre à dire mais je me sens revivre…

Je poursuis mon cheminement l’esprit de plus en plus léger. Je souffle, je respire et je me rappelle de ce qui est vraiment important dans ma vie…

A bientôt pour la suite !

Audrey