Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé les voitures luxueuses, puissantes et qui ont de la gueule (pardonne-moi l’expression). Quand j’ai commencé à travailler il y a maintenant plus de dix ans, je me suis mis en tête qu’après avoir économisé pendant quatre à cinq ans, j’achèterais une berline de luxe…

Très sincèrement, je pense que si j’avais eu un peu plus de bon sens et si j’étais tombée sur Thomas, le fondateur de Mon Budget Zen, beaucoup plus tôt, j’aurais non seulement atteint mon objectif mais qu’en plus de ça, je serais très certainement riche à l’heure actuelle !

Bon, ce n’est pas encore le cas mais je suis sur la bonne voie et notamment grâce à lui.

Découvrons donc ensemble son travail dans cette deuxième interview de notre série spéciale « Gestion de finances personnelles« .

Bonjour Thomas ! Peux-tu te présenter en quelques mots stp ?

Thomas, 34 ans, salarié (plus pour longtemps normalement:-)), et passionné de voyage, de musique et de finances personnelles.

Je t’ai découvert sur Instagram grâce à ta page « Mon Budget Zen » et ai souri en voyant ce nom très accrocheur :). Peux-tu stp nous dire en quoi consiste MBZ ?

Le projet Mon Budget Zen consiste à développer l’éducation financière pour particulier et plus précisément aider les gens à gérer leur budget et leur finances personnelles au quotidien.

A la fois en enseignant des méthodes de gestion de budget mais également un mindset à avoir pour apprendre à consommer mieux et surtout apprendre à dépenser en fonction de ses objectifs de vie.

L’idée étant de pouvoir apprendre d’une part à ne plus être angoissé par les fins de mois mais également d’apprendre à aligner ses dépenses avec ses projets de vie et voir l’argent comme un outil qui permet de réaliser ses rêves.

Qu’est-ce qui t’a motivée à créer Mon Budget Zen ?

De voir qu’en gérant mon argent correctement j’ai pu réaliser beaucoup de projets qui me tenaient à cœur (voyage, investissement, plaisir perso pour la musique) pendant que beaucoup de gens que je côtoyais (avec les mêmes revenus) me disait ne pas pouvoir se « permettre » de réaliser leur rêve.

C’est là que j’ai constaté que je pouvais aider les gens à réaliser leur projet de vie en leur apprenant à aligner leurs dépenses avec leur projet de vie.

Depuis combien de temps exerces-tu cette activité ?

Cela fait un an et demi que j’ai commencé en tant qu’activité complémentaire à mon travail de salarié et je compte m’y mettre en activité principale d’ici 3 à 6 mois (le temps de démissionner :-)).

Quelle.s problématique.s rencontrent les personnes qui font appel à toi ?

Il y a plusieurs cas de figure mais voici les problématiques les plus fréquentes :

1) Quelqu’un qui angoisse sur ses fins de mois, qui enchaîne les crédit consos et les découvert et qui tire la sonnette d’alarme en réalisant qu’il faut qu’il se reprenne sinon il ira droit dans le mur.

2) La personne qui n’est pas à découvert mais qui ne sait pas où part son argent et qui n’arrive pas à économiser la somme qu’elle veut pour réaliser ses projets.

3) La personne qui a de quoi épargner mais qui ne sait pas comment faire ou du moins qui le fait mais qui n’a aucune maîtrise sur ses finances et son budget et qui souhaite être accompagnée pour préparer un projet concret (achat immo, investissement bourse, voyage etc…).

 

Combien de temps dure un coaching en moyenne ?

En général, cela dure trois mois.

Mais ça peut déborder si la personne ne se sent pas encore autonome. Mais généralement, si la personne fait les exercices sérieusement, ma plus value est réduite après 3 mois.
En revanche, je tiens au fait de ne pas « engager les gens » sur la durée. Comme je combat moi même les abonnements avec engagement, si la personne se sent autonome et bien au bout de 1 mois ou deux mois elle peut arrêter librement le coaching.

Mais généralement pour avoir les résultats attendus , un coaching de 3 mois est recommandé.

Comment accompagnes-tu tes clients ?

Par un suivi de deux RDV par mois. Une assistance H24 quand le client en a besoin, par texto ou mail.

Le premier RDV est le « gros RDV » où on analyse le budget du mois passé et on établit ensemble le budget mensuel du mois qui arrive. On fixe de nouvelles actions à faire, de nouveaux défis pour optimiser au mieux le budget, épargner et se rapprocher des objectifs définis en début de coaching.

Le second RDV du mois est plus un « point de contrôle » sur les actions engagées en début de mois et les réponses aux questions éventuelles. Et pour finir, un peu de motivation pour les démarches / actions à faire.

Si un coaching n’est pas adapté à la personne, je propose aussi une évaluation financière personnalisée. Cela consiste en un RDV ponctuel de 1h30 pour faire le point sur sa situation et lui donner des premiers axes de travail.

Peux-tu nous donner 3 conseils en matière de gestion de finances personnelles ?

1) Définissez un objectif financier. C’est le plus important car si on n’a pas de « pourquoi » on ne sera pas motivé à tenir un budget ou épargner. Cela peut être un projet immo comme un voyage mais l’important est que cet objectif vous tienne à coeur.

2) Prenez le temps de faire un budget mensuel.

3) Epargnez en début de mois (en fonction de votre budget mensuel).

Conseil Bonus : Evitez les cartes de crédit différé. Mensualisez vos charges fixes.

Quel.s conseil.s peux-tu donner aux personnes qui hésitent à faire appel aux
services d’un coach en gestion de finances personnelles ?

Que le plus important à faire avant de faire appel à un coach budgétaire est :

– De prendre conscience de son problème à gérer son budget.
– D’accepter avoir besoin d’aide.
– Et surtout être motivé et avoir un objectif clair de pourquoi on investit dans un coaching budgétaire.

Je reviens sur deux notions importantes :

  • le fait d’investir dans un coaching car ce n’est pas une dépense supplémentaire mais vraiment un investissement qui doit être rentabilisé dans l’année avec toutes les économies faites et ce qu’on apprend sur la gestion de son argent.
  • Etre motivé car si vous faites appel à un coach budgétaire par acquis de conscience et que vous ne faites pas les actions demandées par le coach, vous resterez dans la même situation après le coaching.

Le coach budgétaire est là pour vous donner les clés et les solutions en fonction de votre situation. Mais sans passage à l’action de la part du client il ne se passera rien. Et si la personne souffre de procrastination elle pourra justement faire appel à toi avant ou en parallèle;-).

Et pour finir, comment faire pour travailler avec toi ?

Il faut me contacter par mail ici ; me présenter sa situation et suivant les cas je vous propose un premier RDV gratuit pour échanger de vive voix.

Si un coaching a du sens et si je souhaite travailler avec la personne on pourra mettre en place un coaching budgétaire et éventuellement une évaluation financière personnalisée.

Merci Thomas d’avoir accepté de répondre à mes questions !

Pour aller plus loin, je vous invite à découvrir le site internet de Mon Budget Zen et à télécharger le tableau de suivi de budget très pratique (si vous n’en avez pas) ; à écouter son podcast riche en informations sur la gestion de budget et l’intelligence financière et pour finir, à vous abonner à sa newsletter hebdomadaire (elle est courte et pertinente !).